Confinement :Enfant jusqu'à l'entrée en 6ème

🚷 Confinement : Enfants de 6 ans à l’entrée en 6 ème

page1image1840
❗ A la différence des plus petits, les enfants eux, ont la notion d’espace-temps, et de durée. Le confinement va donc finir par leur paraitre long après l’élan de joie lié aux fermeture des écoles ;) 

👉 De plus, ils ne sont plus dans le même besoin de sécurité affective exclusivement

tourné vers leurs parents ou référents adultes, car depuis l’école, ils ont tissé des liens relationnels qui leur sont propres, ou ils peuvent être « eux même » d’une autre façon, à leur façon.

👉 Ils sont aussi beaucoup plus autonomes, et développent donc un besoin , toute à la

fois de responsabilité, mais aussi d’expérimentation, par eux même .
(Tout cela, s’amplifiera biensur à l’adolescence, mais nous y reviendrons, l’entrée en 6 ème étant une étape déterminante pour un enfant).

👉 Il est donc facile de comprendre, que durant le confinement exclusif avec ses parents et sa fratrie, et sur la durée, « TOUT » va manquer aux enfants : les copains d’école; du

quartier; de l’activité physique ou artistique; ainsi que les activités par elles même, surtout si celle-ci se pratiquent en équipe, car cela veut dire que votre enfant était déjà, de lui même, tourné vers le groupe.
- Le manque de contact avec l’extérieur permettant aux enfants de « jouer un autre rôle » que celui qu’ils ont avec leur famille, (parfois complètement à l’opposé dailleurs!), va donc réellement leur manquer sur le plan de l’épanouissement personnel, lié au relationnel . C’est comme si ils étaient « bloqué dans leur élan »!

- L’enfant aura donc besoin en confinement et au niveau relationnel , de temps pour LUI SEUL d’échange avec ses amis. Cela peut se faire par téléphone, SKYPE, ou même , et avec contrôle, sous forme de jeux vidéo en ligne (et Oui!) lui permettant de reconnecter à « son équipe/groupe/clan » (!moins d’une heure par jour à cet âge!)

👉 « Les autres » lui permettant habituellement de trouver sa place, il sera important de valoriser la place de l’enfant dans sa fratrie.

Avoir 10 ans en étant l’ainé, ou 10 ans en étant le second, ou le 3 ème n’est pas la même chose.
Le confinement , par soucis de rythme, de cadre ou de praticité, va souvent avoir tendance à linéariser les écarts d’âge, surtout si ceux-ci sont courts à la base.

En tant que parents, il sera donc important de prendre un temps spécifique avec chaque enfant, ET SURTOUT, de mettre en avant, SEUL AVEC LUI, les « avantages » liés à sa place dans la fratrie :)

👉 Enfin, comme pour les petits, il est important de ne pas diaboliser le Coronavirus, de

façon à ne pas créer de « peur des autres », « peur d’un possible manque d’hygiéne », « peur de notre environnement en tout genre ».
Cela bloquerai les enfants dans la co-création curieuse et libre dont ils ont besoin pour trouver leur place dans le groupe, et développer leur confiance en eux!

👐 Faire des projets agréables pour « l’après confinement », est aussi un bon moyen de se projeter dans l’avenir avec le sourire , et d’occuper du temps en famille en organisant

cet événement ;)

Amanda Condamin
Coach en Développement Relationnel et Médiatrice