CONFINEMENT et ADOS : Pétage de plombs assuré…

🚷CONFINEMENT et ADOS : Pétage de plombs assuré…❓

👉Nous diviserons les Ados en 3 catégories : Pré-Adolescents (de la 6 éme à 14 ans) , Adolescents, et Adolescents « sexuellement investis » .

 

👉Chez les Ados, le besoin d’identification par le groupe est fondamental. De plus, ils sont à l’âge ou ils doivent expérimenter par eux même , créer leur propre vérité  en s’appuyant sur leur construction d’enfant, mais en abandonnant ce qui est  (serait) LA « vérité » qui est en fait la vérité de leurs parents… tout un programme! 

 

Déjà en temps normal, ce n’est déjà pas une période facile…alors confinés …c’est une bombe (hormonale)  à retardement que vous avez à la maison !

 

👉Chez le Pré-adolescent, la relation d’attachement est encore très présente dans le lien aux parents, car à peine sorti, ou sortant de l’enfance. Voilà pourquoi, vous pouvez vous retrouver durant cette période de confinement avec un P.A que votre comportement affectif , votre organisation ou autorité va rassurer… Pour qu’une heure après il vous explose à la figure en totale rébellion!!

 

👉Chez l’Adolescent, la reconnaissance et le besoin d’individualisation passe essentiellement par la reconnaissance du groupe, et l’identité se construit au travers de la place qu’il occupe dans ce groupe. Celui-ci lui autorisant une grande liberté d’être , et nourrissant sa confiance en lui quand cela est ‘bien placé ’(ni drogue, ni violence). La rébellion est donc nécéssaire pour s’affranchir de la projection que ses parents ont sur lui : c’est une attitude saine!

Le confinement va donc ralentir ce processus, car l’Ado est coupé de son groupe, les réseaux sociaux et autres modes de communication ne suffisant pas, car la stimulation n’est pas suffisante , dont celle au niveau de ses 5 sens. Il peut vivre en réel sentiment d’isolement, voir d’abandon, même si sa famille est aimante… Une attitude trop « gentille » peut même finir par l’agacer, et il peut être en attitude de rejet vis à vis de ses parents, ou même de sa fratrie.

 

👉Chez l’Adolescent-sexuellement-investit, c’est à dire qui à connu ses premières relations sexuelles, ou qui a actuellement un(e) petit(e) ami(e), clairement… il va être : «  en manque »!! Manque de stimulations, manque de « savoir ou il en est » de son pouvoir de séduction (étalonnage), ou manque affectif de la personne aimée. 

En tant que parents, acceptez l’idée que vous ne pouvez pas compenser! 

C’est pour votre Ado, une réelle souffrance; Soyez tolérant.

 

👉Dans tous les cas, durant ce confinement Pré-Ado, ou Ado, mon conseil est « fichez leur la paix! » ❗️

 

1️⃣/ Si : la « logistique » ,(déjà très compliquée), des Devoirs, arrive à se faire au quotidien tant bien que mal… 

2️⃣/ Et : que votre Ado participe à des tâches de la vie quotidienne de la maison : gérer son linge; mettre la table; faire la vaisselle; passer l’aspi; etc. (ce qui est normal...)

3️⃣ / ALORS : Laissez le vivre et intégrer ce qui se passe, ce qu’il ressent, à son rythme, sans être intrusif, sans avoir d’avis sur le fait qu’il doit « bouger », « faire du sport », « faire moins de ceci, ou plus de cela… »  

Ne pas les lâcher, se sur-investir en tant que parents, c’est revenir en arrière par rapport à ce processus d’individualisation qui est essentiel pour devenir un adulte épanoui .

 

❗️PERSONNE, AUCUN D’ENTRE NOUS, n’a jamais connu une telle situation : enfermement; peur de l’inconnu, de l’avenir; virus mortel derrière la porte… 

Eux devront se construire avec ! Alors n’ayons pas d’avis, car comme ils savent très bien nous le dire : « T’es pas à ma place! »

👐Des câlins, parler, partager SI ils en ont envie, et  se mettre à leur niveau en toute humilité tout en encadrant le quotidien, et pas plus .

 

Amanda Condamin

Coach en Développement Relationnel et Médiatrice

 

(photo : therapsy.be)